KEREN ESTHER

Dimanche 28 janvier 2018
de 17 h 00 à 20 h 00

Concert-vernissage
Chants judéo-espagnols et tangos

Un concert vernissage du magnifique album « Tango Ladino, un sueño ». Il sera ponctué de textes écrits par Keren Esther avec la complice relecture de la dramaturge Valérie Poirier.

Après avoir réalisé les albums « A la una yo naci » (Label Vde-Gallo) et « Fuente Nueva » (édité par l’Institut Européen des Musiques Juives), Keren Esther poursuit sa quête identitaire, se plongeant toujours avec délice dans l’univers judéo-espagnol de son enfance. Elle découvre, chemin faisant, la place du Tango dans l’univers familial tangérois. Il n’en a pas fallu plus à Keren Esther pour que sa curiosité soit attisée ! La direction de son troisième album était donnée. Mais quels chemins emprunter ? C’est l’histoire de ce disque qui met à l’honneur ces deux terres d’accueil qu’ont été le Maroc et l’Argentine. Ce troisième disque tient d’autant plus à cœur à Keren Esther qu’une partie de sa famille émigra, dans les années 50, du Maroc vers l’Argentine. L’album est aussi l’occasion pour la chanteuse de donner naissance à sa première chanson dont l’arrangement est signé par le guitariste argentin Narciso Saúl à l’instar du reste de l’album. Un véritable travail de création magnifié par le bandonéon de Gaëlle Poirier.

Petite dernière d’une famille de quatre enfants, Keren Esther est née dans le sud de la France, à Toulouse, appelée aussi «la ville rose». Son enfance est pétrie par les chants judéo-espagnols de sa mère originaire de Tanger ; chants transmis de génération en génération. Un trésor pour Keren Esther qui y « entend » son histoire, en filigrane. De surcroît, l’amour de la langue et du chant judéo-espagnols nait, en elle, dès sa plus tendre enfance. Au fil du temps, la conscience du trésor chanté, reçu dans sa famille, devient plus accrue. Son apprentissage du chant lui permettra de donner corps à deux albums judéo-espagnols : « A la una yo naci » (Label Vde-Gallo), en 2012 et trois ans plus tard « Fuente Nueva » édité dans le cadre de la Collection Découvertes de l’Institut Européen des Musiques Juives. Avec « Tango Ladino, un sueño », Keren Esther met en avant non seulement une autre facette de son histoire familiale, mais aussi les chants d’exils au sens large du terme.

Concert avec Keren Esther (voix), Gaëlle Poirier (bandonéon) et Narciso Saùl (guitare)
Sur le web : www.keren-esther.ch

 

HORAIRES

Concert à 17h

TARIFS

Entrée libre, vente de disques à l’issue

LIEU ET RÉSERVATION

Catalyse – Rosemont 14 – 1208 Genève
022 700 64 75 / billetterie@catalyse.ch


Partenaire média : leprogramme.ch

Newsletter Catalyse

Recevez nos informations en vous inscrivant à notre newsletter. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire à chaque réception de cette dernière en cliquant sur le lien fourni lors de l’envoi.

Les champs marqués d’un * doivent obligatoirement être renseignés.